Sélectionner une page

TAIN L’HERMITAGE

Mieux stationner, se déplacer, Vivre

Enquête sur le stationnement et les déplacements à Tain

L’hermitage 

Le mot du Maire

« Depuis la seconde moitié du 20ème siècle, les villes sont aménagées en fonction de l’automobile. La ville de Tain l’Hermitage n’échappe à cette règle. La segmentation des activités et la faible densité du cadre bâti ont accru les besoins de déplacement en automobile et, par conséquent, la demande en stationnement.

Rapidement, le stationnement sur rue n’a plus suffi à combler cette demande. Notre municipalité, comme tant d’autres a adopté le principe selon lequel chaque activité doit assumer les besoins de stationnement qu’elle crée, par le biais de normes minimales de stationnement pour chaque nouvelle construction.

En parallèle, les organisations, les particuliers et les promoteurs ont fait le même calcul.

En dehors des questions financières, le principal critère de localisation d’une activité ou d’un équipement est désormais celui de l’accessibilité routière, dont le stationnement est un ingrédient majeur.

Cette hantise du manque de stationnement que nous partageons est une problématique réelle à laquelle nous sommes confrontés au quotidien.

Qui plus est, la croissance de l’offre de stationnement s’avère incompatible avec de nombreux objectifs que nous souhaitons atteindre à l’orée de cette nouvelle mandature, comme la lutte contre l’étalement urbain ou l’essor du transport en commun et des déplacements actifs et doux.

C’est pour cela que nous devons mieux appréhender cette question pour repenser le stationnement à Tain l’Hermitage, revoir la place de l’automobile dans notre ville, notamment en reconsidérant la quantité et la localisation des cases de stationnement et en fluidifiant les déplacements également.

Car se déplacer, nous le faisons au quotidien.

Nous nous déplaçons pour diverses raisons : se rendre à son travail ou à l’école, faire du shopping, aller chez le médecin ou chez son coiffeur, visiter, faire du sport…

Notre mobilité a, en fonction du mode des transports utilisé, un impact plus ou moins important sur notre environnement et l’aménagement de notre ville.

Tain l’Hermitage et ARCHE Agglo encouragent depuis de nombreuses années, dans le cadre notamment du plan d’aménagement du territoire, les mobilités douces et actives (2 roues non motorisés ou électriques, marche…) et les transports en commun.

Cela oblige à faire évoluer nos comportements et nos habitudes et c’est dans cette optique que nous engageons une réflexion globale qui doit nous permettre de composer un projet de plan de déplacements multimodaux répondant au mieux à la variété des situations et servant l’intérêt général.

Pour compléter l’état des lieux réalisés par le bureau d’études ARTER et donner corps à cette démarche participative, nous vous invitons à répondre à une enquête citoyenne via la plateforme discutable. Une version papier est mise à disposition des tainoises et des tainois qui n’ont pas accès à un poste informatique ou qui ne sont pas à l’aise avec l’outil informatique.

Toutes les réponses recueillies seront traitées et utilisées pour élaborer des propositions spécifiques et adaptées à vos besoins et anticiper les évolutions à venir en termes de stationnement et de mobilités à Tain l’Hermitage.

Pour, ensemble, avancer… »

Xavier Angeli

Maire de Tain l’Hermitage et 1er Vice-Président ARCHE Agglo

En charge du Projet de territoire, Mobilités, Politiques contractuelles et développement des infrastructures numériques

Questionnaire

Une question ?

Aller à la barre d’outils